Rechercher
  • Conseiller

SYSTÈME POLITIQUE AU CANADA

Mis à jour : avr. 14

Par Québec en tournée


La politique

Pour comprendre le système politique canadien, une bonne approche est de partir par le haut et de cheminer jusqu'au simple citoyen en expliquant à chaque étape le rôle de chaque niveau.


Le chef de l'état canadien est la reine d'Angleterre. Et ce, depuis que Louis XV eut cédé la Nouvelle France en 1763 sur les conseils de Voltaire qui n'y voyait que quelques arpents de neige. Il a préféré conserver la Guadeloupe et la Martinique. Nous sommes des sujets de sa majesté Élisabeth II, qu'on voit ici portant fièrement la couronne de l'empire britannique sur lequel le soleil ne se couchait jamais, à l’époque.


La reine vient de temps à autre nous rendre visite, ce qui enchante les nostalgiques de cet empire déchu et irrite mollement les nationalistes québécois qui n'ont pas oublié leur origines françaises.


Comme en Angleterre, la reine n'a bien sûr qu'un rôle symbolique. Elle est représentée au Canada par le gouverneur général qui lui aussi n'a qu'un rôle symbolique. C'est l'astronaute Julie Payette qui occupe cette haute fonction en ce moment, peut-être parce qu’elle est allée plus haut que tout autre canadien?

Le parlement canadien à Ottawa

Le gouvernement réel du Canada et des provinces émane d'un parlement où les députés sont élus au suffrage universel. Le chef du parti qui a le plus de sièges au parlement devient le Premier ministre. En ce moment, c'est Justin Trudeau, chef du parti Libéral, qui est le vrai chef du Canada. Il choisit ses ministres parmi les députés de son parti (rares exceptions possibles) et dirige l'exécutif. Il n'y a pas de distinction entre l'exécutif et le législatif comme en France ou aux USA.


Le système électoral est simple: le député élu est celui qui a le plus de votes dans un comté. Il n'y a pas de système proportionnel avec des listes et des tours. Ça pénalise les petits partis, mais ça permet de constituer des gouvernements majoritaires.


Les gouvernements provinciaux

Le Canada est une fédération, c’est-à-dire une association de territoires coloniaux indépendants qui ont convenu en 1867 de s'associer pour former un pays. Dans la constitution, les pouvoirs sont partagés entre le gouvernement fédéral et les provinces. L'armée, le droit criminel et les relations internationales sont de juridiction fédérale, alors que l'éducation, la santé et l'environnement sont de juridiction provinciale. L'immigration et l'agriculture sont de compétences partagées. C'est ce qui explique pourquoi vous devez satisfaire les exigences des deux paliers gouvernementaux pour immigrer.


Le fédéral et les provinces font des lois et les administrent. Les chevauchements sont bien sûr inévitables et génèrent beaucoup de discussions.


Une petite histoire circule à ce sujet...


... il y a quelques années l'ONU a demandé à des pays choisis d'étudier la question des éléphants. Voici les titres de leurs rapports:


France: Le droit de grève chez les éléphants

USA: Elephants: how to grow them bigger and faster

Canada: Les éléphants : juridiction fédérale ou provinciale ?

La charte des droits et libertés

La relation entre les citoyens et le gouvernement est différente de ce qui existe en France. Depuis longtemps l'Habeas Corpus britannique protège les citoyens contre les abus d'autorité. Ainsi, il est interdit de demander une pièce d'identité, à moins d'avoir des indices clairs qu'une infraction a été commise. Il n'y a d'ailleurs pas de carte d'identité au Canada et on ne peut faire l'objet de contrôles sans motif valable. Cette liberté a été encore renforcée en 1982, lorsque la reine a redonné au Canada le contrôle de sa constitution qui comporte une charte des droits et libertés. Dans la vie de tous les jours il y a des effets importants:

  • Égalité des sexes

  • Lutte contre toutes les formes de discrimination

La portée de cette charte est très grande; c'est une des raisons qui font du Canada une destination de premier choix pour y faire ou refaire sa vie.

0 vue

Des questions? Contactez-nous à 
info@quebecentournee.com

  • Québec en tournée sur FaceboFacebook
  • Québec en tournée sur LinkedIn