Rechercher
  • Conseiller

DÉMÉNAGER AU QUÉBEC

Mis à jour : févr 19

Par Québec en tournée


Ça y est, vous avez obtenu vos documents d’immigration. C’est maintenant le moment de passer à l’étape suivante : logistique et organisation de votre relocalisation au Canada.


La première décision importante doit être prise rapidement : j’emporte mes effets, je vends et je donne ou j’entrepose tout.


Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à prendre les bonnes décisions :



Déménager ses effets peut s’avérer plus économique que vous ne le pensez

Vendre à perte toutes ses choses sur Leboncoin prend du temps, de l’énergie et rapporte bien peu. Même chose à l’arrivée, vous n’aurez pas l’envie ni le temps de passer des jours sur internet pour dénicher le set de chambre idéal et entretemps dormir sur un matelas de fortune. Repartir à zéro et tout racheter à neuf peut-être tentant mais ce n'est pas une solution économique.

Pour estimer le coût de votre déménagement au Canada, vous devrez prendre en compte plusieurs éléments :


Le volume à transporter et le choix du container (20 pieds, 40 pieds ou par groupage).Déménagement clé en main ou vous faites l'emballage et le déballage vous-même.La flexibilité et la durée du transport.Les formalités douanières et le délai de dédouanement de vos affaires sur place.La date de disponibilité de votre nouveau logement et le besoin d'un garde-meuble.


Ne prenez pas à la légère le côté psychologique d’une relocalisation à l’étranger

Pour certaines personnes, la perte de repères peut-être déstabilisante. Vous devrez rapidement vous adapter à un nouvel emploi, vous faire de nouveaux amis et naviguer dans une culture qui, même si elle semble près de ce que vous connaissez, est en réalité très différente. Retrouver dans votre cocon vos meubles, même usés, les bouquins que vous ne relirez pas, les cadeaux que vos proches vous ont offerts et toutes ces choses auxquelles se rattachent vos souvenirs peut vous aider à vous sentir chez vous dans votre nouvelle vie. On ne le dira jamais assez : pour s’intégrer il faut être heureux et bien dans son environnement.

Comme beaucoup d'immigrants vous vous direz : et si ça ne marchait pas ????

Vous serez alors tentés de mettre en stockage, au cas où... Mais pensez-y bien :  payer pour entreposer les choses dont vous auriez besoin au Canada est un non-sens. Mis à part le clavecin hérité de votre arrière-grand-tante, ce n’est pas rentable. Mieux vaut rapporter vos choses si vous deviez rentrer.


Contactez rapidement un déménageur pour obtenir ses conseils et obtenir un  devis.

Son expérience et sa connaissance des modalités des douanes canadiennes vous aideront à éviter des erreurs coûteuses.


La date de ramassage de vos effets est fixée, il faut maintenant vous mettre au boulot. Triez, vendez, jetez. Une fois que vous avez décidé ce que vous emportez avec vous, vous devrez impérativement faire un inventaire en deux exemplaires de TOUT ce que vous apportez avec vous ET de tout ce qui suivra ultérieurement dans le document de déclaration en détail des effets personnels. Dans ce formulaire, à remettre à la douane canadienne, vous devrez tout répertorier et en donner une valeur approximative. Les factures ne sont pas indispensables. Votre déménageur international connait bien les formalités douanières et sera disponible pour vous guider.



Nos conseils de pros:

Choisissez une entreprise de taille humaine et qui a un pied dans chaque pays. Ceci facilitera grandement votre déménagement. C’est beaucoup plus simple et efficace de n’avoir qu’un seul intervenant tout au long du périple de vos biens.


N'attendez pas à la dernière minute pour vous y mettre.

Le travail de tri et d’inventaire est fastidieux et des choix émotifs devront être faits. Plus vous commencerez tôt, plus serein sera votre déménagement.


Estimez avec votre déménageur le temps total sans vos biens.

Un mauvais planning, en plus d'engendrer des coûts inutiles, est très stressant.


Soyez vigilant, certains biens posent problème :

Voitures et motos doivent être aux normes canadiennes. Mis à part les véhicules de plus de 15 ans et considérés de collection, c'est compliqué.Vos appareils électriques fonctionnent sur le 220V tandis qu'au Québec le voltage est de 110V. Même avec un transformateur certains petits appareils fonctionnent mal ou pas du tout. Le transfo pour un robot culinaire est plus gros et lourd que l'appareil lui-même!Les alcools sont soumis à des frais de douane non négligeables. Cependant si vous avez déjà une cave à vin c'est encore moins cher que de racheter au Québec.La plupart des animaux de compagnie sont admis au Canada. Il n’y a pas de quarantaine. La  vaccination et le carnet de santé suffisent.Pour apporter au Canada un héritage / legs, vous devez présenter un document notarial aux autorités douanières : document B4 + Liste. De plus, en cas de nombreux bénéficiaires, il faudra également une lettre signée de tous les bénéficiaires indiquant leur accord sur le fait que vous emmenez les effets outre-mer...

L'entreprise de déménagement

Elle saura être à votre écoute  et disponible pour vous conseiller sur toutes les questions de logistique, de tarifs et de formalités douanières. Ne confiez vos biens qu'à une équipe dans laquelle vous avez entièrement confiance.

97 vues

Des questions? Contactez-nous à 
info@quebecentournee.com

  • Québec en tournée sur FaceboFacebook
  • Québec en tournée sur LinkedIn