Rechercher
  • Conseiller

SOINS D'URGENCE AU CANADA... MON EXPÉRIENCE

Mis à jour : févr. 19

Par Valérie Gélifier de Alptis


En mai 2019, je me suis rendue au Québec pour des raisons professionnelles et personnelles. Je voulais en apprendre plus sur le régime d’assurance maladie québécois (RAMQ) : l’équivalent de notre Sécurité sociale française. Jamais je n'aurais pensé que ce voyage me révèlerait l'importance de la couverture santé à l'étranger


Tout d'abord, je me suis prêtée à l'expérience d'un nouvel arrivant au Québec ayant besoin de s’inscrire à la RAMQ. J’ai donc poussé les portes du 425, boulevard de Maisonneuve Ouest à Montréal pour en savoir un peu plus. La salle d’attente est à l’image de la ville : très cosmopolite; un joli melting - pot en somme.


Ce rendez-vous a été l’occasion de faire le point sur les accords existants. Pour certains profils, notamment les permis de travail fermés, vous pouvez bénéficier gratuitement des droits et prestations RAMQ. Nous détaillerons ensemble les conditions d’accès à la RAMQ lors des conférences Québec en tournée.


Petit point d’organisation qui a son importance : de nombreux expatriés se rendent tous les jours à la RAMQ. Il est donc judicieux de prévoir une demi-journée pour accomplir vos formalités dans les meilleures conditions.


J'ai par la suite poursuivi mon séjour en Gaspésie, une magnifique région située à l'est du fleuve St-Laurent. Loin d'un grand centre, j'ai éprouvé un malaise assez grave et j’ai dû recevoir des soins d’urgence dans un hôpital. Heureusement j'ai été prise en charge rapidement; ce qui n’est pas toujours le cas dans les services d’urgence hospitaliers publics au Québec. 


De nombreux échanges avec des Québécois m’ont alertée sur le niveau d’engorgement des hôpitaux. En effet, le manque de médecins de famille (l’équivalent de nos médecins généralistes en France) a pour effet de reporter bon nombre de soins et consultations directement vers l'urgence, occasionnant de longues heures d’attente. C’est la raison pour laquelle la médecine privée se développe de plus en plus au Québec… secteur pour lequel la RAMQ ne propose pas de remboursement. La question de l’assurance santé internationale se pose donc avec acuité. Pour autant, soyons très clairs : les soins et les équipements médicaux proposés au Québec sont d'une excellente qualité.


Étant en séjour temporaire, je comptais sur l'assurance de ma carte bancaire. J’ai dû faire l’avance des frais liés aux examens, analyses, soins reçus pendant mes 15 heures d’hospitalisation : environ 2000$C. De retour en France, j’ai transmis à la Sécurité sociale, l’ensemble des prescriptions, factures et honoraires encourus au Québec. Ce n’est que 5 mois plus tard que j’ai reçu un premier remboursement de 150€ environ, complété par celui du contrat complémentaire d’une somme équivalente. Il me reste encore à faire intervenir l’assistance médicale de ma carte bancaire ce qui prendra des mois supplémentaires. Avec une assurance santé internationale, mon avance aurait été bien moindre.


Dans mon cas, mes prestations étaient minimales mais que se serait-il passé si j’avais dû régler plusieurs dizaines de milliers de dollars en cas d’hospitalisation prolongée ou  d’intervention chirurgicale ? Je n'ose pas y penser. 


L'assurance santé internationale est essentielle car on ne sait jamais à quel moment nous en aurons besoin. Je suis en très bonne santé rien ne me prédestinait à cette malheureuse expérience. Venez-nous rencontrer lors de la prochaine mission de Québec en tournée, ce sera un plaisir de discuter de votre situation et vous informer sur les différentes options et forfaits pour vous et votre famille.

89 vues

Contactez-nous:
info@quebecentournee.com

Québec  en tournée reste disponible toute l'année pour répondre à vos questions

  • Québec en tournée sur FaceboFacebook
  • Québec en tournée sur LinkedIn